Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

10 articles avec ailleurs

Obernai – Bas-Rhin – Alsace

Publié le par Bernard K

Obernai – Bas-Rhin – Alsace

Obernai est une petite ville de 10000 habitants située dans le Bas-Rhin. Elle est à une vingtaine de kilomètres de Strasbourg, au pied du Mont Sainte-Odile.

Obernai – Bas-Rhin – Alsace
Obernai – Bas-Rhin – Alsace
Obernai – Bas-Rhin – Alsace
Obernai – Bas-Rhin – Alsace

En se promenant dans le centre-ville nous avons pu admirer les anciennes maisons colorées à colombages typiquement alsaciennes encore bien conservées.

Obernai – Bas-Rhin – Alsace
Obernai – Bas-Rhin – Alsace
Obernai – Bas-Rhin – Alsace
Obernai – Bas-Rhin – Alsace
Obernai – Bas-Rhin – Alsace
Obernai – Bas-Rhin – Alsace

Voici ce qu’en dit le site tourisme-obernai.f:

« Carrefour romain, puis villa royale mérovingienne, « Ehenheim » est citée pour la première fois en 778, et nommée Oberehnheim en 1242 pour se distinguer de Niederehnheim (Niedernai).

On suppose que la ville était la propriété des Ducs d’Alsace puis des monastères de Hohenbourg (actuel Mont Sainte-Odile) et de Niedermunster, les deux couvents fondés par Sainte Odile et son père.

Vers 1240, Obernai s’affranchit de la tutelle monastique pour accéder, avec l’appui des Hohenstaufen, au rang de ville : ce qui lui permet d’ériger des fortifications, d’être dotée d’une organisation judiciaire et fiscale propre, et de tenir un marché et des foires. En 1354, Obernai et les neuf autres villes impériales d’Alsace, Wissembourg, Haguenau, Rosheim, Sélestat, Kaysersberg, Colmar, Turckheim, Munster et Mulhouse, s’associent pour fonder la Décapole. L’organisation municipale se met en place avec deux priorités : affranchir la ville de l’autorité du prévôt (délégué de l’Empereur) et neutraliser l’influence des nombreux nobles de la cité.

Le XVIe siècle marque l’âge d’or de l’essor obernois. L’artisanat et la viticulture (exportation) se révèlent prospères.

La Renaissance laissera son empreinte architecturale entre autres sur l’Hôtel de Ville (1523 et 1610), la Halle aux Blés (1554), le Beffroi — Kapellturm et le Puits à Six Seaux (1579).

Alors que la guerre de Trente Ans (1618-1648) ravage la région, la ville est occupée et rançonnée. Suite aux traités de Westphalie (1648), Louis XIV annexe les dix villes de la Décapole à la Couronne de France en 1679. Obernai devient ville royale et perd son autonomie.

Le XVIIIe siècle sera à nouveau une période prospère. Obernai compte 306 Maîtres-Artisans de 35 métiers différents pour une population de 5000 habitants.

Après la Révolution, l’histoire d’Obernai se confond avec celle de l’Alsace.

Au cours du XIXe siècle, le paysage urbain connaît des transformations décisives : les portes de la ville sont détruites, les routes et le chemin de fer se développent.

Obernai est annexée à l’Allemagne en 1871.

Le tournant du XXe siècle est marqué par une nouvelle période de modernisation.»

Obernai – Bas-Rhin – Alsace
Obernai – Bas-Rhin – Alsace
L'Eglise Saints-Pierre-et-Paul

L'Eglise Saints-Pierre-et-Paul

Obernai – Bas-Rhin – Alsace
Obernai – Bas-Rhin – Alsace
Obernai – Bas-Rhin – Alsace
Obernai – Bas-Rhin – Alsace
Obernai – Bas-Rhin – Alsace

Obernai est considéré comme une des étapes indispensables sur la route des vins.

Mais également de la bière puisque les Brasseries Kronenbourg y ont implanté en 1966 un site brassicole.

Photos © Bernard-K.Project

Publié dans AILLEURS

Partager cet article

Repost 0

Les Cigognes Alsaciennes

Publié le par Bernard K

Les Cigognes Alsaciennes

Nous logions dans un gite situé dans un petit village à la limite du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord, où il y avait une dizaine de nids de cigognes. Tous les jours nous pouvions voir ces oiseaux planer au-dessus de nous, parfois même assez bas, à la recherche de quelque nourriture.

Les Cigognes AlsaciennesLes Cigognes Alsaciennes
Les Cigognes Alsaciennes

La cigogne, la cigogne blanche, est le symbole de l’Alsace. Elles sont appelées cigognes blanches car leur plumage est blanc, sauf le bout des ailes qui est noir.

Les Cigognes Alsaciennes
Les Cigognes Alsaciennes

Il y a 6 genres et 19 espèces de cigognes. Les cigognes que nous avons pu admirer sont de l’ordre des Ciconiiformes, de la famille des Ciconiidés, du genre Ciconia, et de l’espèce Ciconia. Le nom savant des cigognes blanches est Ciconia ciconia.

Les Cigognes Alsaciennes

Les cigognes peuvent vivre entre 20 et 25 ans. Elles peuvent peser environ 3 kilos. L’envergure de leurs ailes est d’environ 1.50 mètre.

Les Cigognes Alsaciennes
Les Cigognes Alsaciennes

Souvent nous entendions le claquement, ou claquettement de ces oiseaux.

Les cigognes se nourrissent de petits rongeurs tel que mulots ou campagnols, de taupes, de musaraignes, de vers de terre et de batraciens, de petits poissons également. Ce sont des oiseaux exclusivement carnivores.

Les Cigognes Alsaciennes

Lorsque l’automne arrive, elles migrent vers l’Afrique. Les cigognes de nos contrées (Alsace ou Suisse) passent par l’Espagne et le Détroit de Gibraltar. En effet elles utilisent les courants d'air ascendants, courants d’air inexistant au-dessus de la mer. Elles peuvent parcourir chaque jour entre 200 et 400 kms se posant le soir pour se reposer et se nourrir.

Leurs nids sont installés en hauteur sur des toits, des clochers ou des pylônes. Ces oiseaux un peu lourds se « jettent » de leurs nids pour s’envoler.

Les Cigognes Alsaciennes

Les cigognes pondent entre 3 et 5 œufs.

Les Cigognes Alsaciennes

La cigogne revient de loin, si l’on peut dire. C’est une espèce protégée. En 1974 il n’y avait plus que 11 couples en France : neuf couples en Alsace, un couple en Ille-et-Vilaine et un couple dans la Manche. La réintroduction de ces oiseaux en France s’est faite grâce à des associations, dont la Ligue pour la Protection des Oiseaux, avec l’aide d’EDF et d’ERDF pour sécuriser les installations électriques, et des pompiers pour installer les nids.

Les Cigognes Alsaciennes
Les Cigognes Alsaciennes

De nos jours il y aurait environ 800 couples en Alsace. La Charente Maritime aurait environ 450 couples. Ces chiffres ne correspondent pas tous selon les différents articles que j’ai trouvé sur internet. Même pour les cigognes il y a bataille de chiffre : « manifestation de 5 millions selon les syndicats ; 1000 manifestants selon la police ».

Les Cigognes Alsaciennes

Pour finir, il semble que contrairement à la légende, cet oiseau de bon augure, n’apporte pas les bébés.

Les Cigognes Alsaciennes

Photos © Bernard-K.Project

Publié dans AILLEURS

Partager cet article

Repost 0

L'Alsace

Publié le par Bernard K

En attendant de vous proposer quelques plus longs articles, voici déjà un petit choix de photos.

L'Alsace
L'Alsace
L'Alsace
L'Alsace
L'Alsace
L'Alsace
L'Alsace
L'Alsace
L'Alsace
L'Alsace
L'Alsace
L'Alsace
L'Alsace
L'Alsace
L'Alsace
L'Alsace
L'Alsace
L'Alsace
L'Alsace
L'Alsace
L'Alsace
L'Alsace
L'Alsace

Photos © Bernard-K.Project

Publié dans AILLEURS

Partager cet article

Repost 0

En ce Vendredi Saint

Publié le par Bernard K

La "Pietà" de Michelangelo Buonarroti, dit Michel-Ange. Basilique Saint Pierre de Rome

En ce Vendredi Saint

Publié dans AILLEURS

Partager cet article

Repost 0

Sodebo

Publié le par Bernard K

Non je ne vais pas écrire sur les pizzas, salades et sandwiches. Mais de voile.
 

Sodebo
Sodebo

SODEBO ULTIM

Dans le port de la Trinité sur Mer.

Sodébo Ultim est un trimaran de la classe Ultime (3 coques). Il est skippé par Thomas Coville. Ce bateau est l’ancien « Géronimo » autrefois skippé par Olivier de Kersauson avec lequel il battra le Trophée Jules Verne (qui récompense le tour du monde à la voile le plus rapide réalisé en équipage, sans escale et sans assistance sur une distance orthodromique de 21 760 milles marins soit 40 300 km) en 63 jours, 13 heures, 59 minutes et 46 secondes. Le record actuel détenu par Loïck Peyron est de 45 jours, 13 heures, 42 minutes et 53 secondes en 2012.)

Sodébo Ultim est long de 31 mètres, large de 21.20 mètres, (soit une surface d’environ 650 m2) son mat est haut de 35 mètres. Vous voulez un autre chiffre : surface de la grand-voile 283 m2. Ramenez cela à votre maison, votre appartement ou votre chambre. Et 3.2 m2 d’espace de vie !

Le défi de Thomas Coville (un breton né à Rennes) battre sur ce voilier le record du tour du monde en solitaire en moins de 57 jours 13 heures 34 minutes et 06 secondes. Record détenu par Francis Joyon. Le palmarès de Thomas Coville : 7 tours du monde dont 3 en solitaire, 5 en multicoque et 2 en monocoque ; 9 passages du Cap Horn et plus de 15 transatlantiques ; 7 records en solitaire et 4 en équipage ; 4 ‘Route du Rhum’ dont 1 victoire en monocoque en 1998 et 2 podiums en trimaran (2006 et 2010) ; Record de distance parcourue en 24 heures : 714 milles à une moyenne de 29,75 nœuds (1 mile marin = 1852 mètres, et 1 nœud est une unité de mesure de vitesse 1852 mètres à l’heure ce qui fait qu’il a parcouru environ 1320 kilomètres en une journée). Harmony of the Seas le plus grand des bateaux de croisières, mis en service cette année annonce une vitesse de 23 nœuds. (sur le site .royalcaribbean.fr).

A partir du 15 octobre l’équipe se mettra en standby en attente de la meilleure fenêtre météo possible.

Sodebo
Sodebo
Sodebo
Sodebo

Publié dans AILLEURS

Partager cet article

Repost 0

Morbihan - Locmariaquer - Les mégalithes

Publié le par Bernard K

Menhir : mot breton signifiant « pierre longue ». Les plus célèbres menhirs sont ceux de Carnac ; et ceux fabriqués par Obélix.

Dolmen : mot breton signifiant « table de pierre ».

Tumulus : butte artificielle recouvrant une ou plusieurs sépultures.

 

Locmariaquer est située à l'embouchure ouest du golfe du Morbihan. Cette ville est connue pour ses mégalithes.

Contrairement aux alignements de Carnac, il n’y a ici que trois mégalithes, Le Grand Menhir, La Table des Marchands et le tumulus d’Er Grah.

Ce qui est remarquable est qu’il y a en un même endroit trois constructions différentes faites à des époques fort éloignées les unes des autres. A

ces époques vivaient les hommes du néolithique : des agriculteurs-éleveurs sédentarisées et vivants dans des villages, dans une société hiérarchisée.
 

Le Grand Menhir brisé.

Ce monolithe est plus grand de la préhistoire occidentale. C’est un énorme bloc de 280 tonnes brisé en quatre morceaux il mesurait 20 mètres de long (l’obélisque de Louxor place de la Concorde mesure 23 mètres de haut). Il a été taillé dans un granit étranger à la presqu’ile de Locmariaquer. Son site d’extraction serait à une dizaine de kilomètres à l’est. On ne sait rien sur la population qui l’a extrait ni sur la façon dont il a été transporté. Tout ce que les chercheurs savent c’est qu’il a été érigé 4500 ans avant J.C. Et a dû être brisé vers 4300 ans avant J.C. peut-être suite à un tremblement de terre assez fréquents dans cette région, ou volontairement abattu selon d’autres hypothèses.

Derrière le grand menhir, il y a dix-huit emplacements d’autres menhirs qui n’existent plus.

 

Morbihan - Locmariaquer - Les mégalithesMorbihan - Locmariaquer - Les mégalithes
Morbihan - Locmariaquer - Les mégalithesMorbihan - Locmariaquer - Les mégalithes
Morbihan - Locmariaquer - Les mégalithesMorbihan - Locmariaquer - Les mégalithes
Morbihan - Locmariaquer - Les mégalithes

La Table des Marchands

 

Morbihan - Locmariaquer - Les mégalithesMorbihan - Locmariaquer - Les mégalithes
Morbihan - Locmariaquer - Les mégalithesMorbihan - Locmariaquer - Les mégalithes

Rien de mercantile en fait. La Table Marchands est un dolmen. Il serait daté de 3900 avant J.C. Il fait environ douze mètres de long.

Là aussi tout n’est qu’hypothèses et théories.

Sur les murs quelques dessins des crosses, des croissants, dont on ne connait pas la signification sont gravés.

Morbihan - Locmariaquer - Les mégalithesMorbihan - Locmariaquer - Les mégalithes
Morbihan - Locmariaquer - Les mégalithesMorbihan - Locmariaquer - Les mégalithes

Le tumulus d’Er Grah (ou ErVinglé)

Morbihan - Locmariaquer - Les mégalithesMorbihan - Locmariaquer - Les mégalithes
Morbihan - Locmariaquer - Les mégalithesMorbihan - Locmariaquer - Les mégalithes

Ce tumulus est une sépulture. Il a une longueur totale de 140 mètres. Les archéologues pensent qu’il a été construit en plusieurs fois entre 4500 ans avant J.C. et 4000 avant J.C. Ils pensent qu’il s’agit de tombes de personnages importants. Des squelettes de bovins y ont été découverts. La chambre funéraire a été pillée plusieurs fois et il ne reste rien de la sépulture.

Morbihan - Locmariaquer - Les mégalithesMorbihan - Locmariaquer - Les mégalithes

Le site est géré par le Centre des Monuments Nationaux. Le tarif d’entrée : 5.50 euros.

Publié dans AILLEURS

Partager cet article

Repost 0

Morbihan - La Côte Sauvage

Publié le par Bernard K

Sur la Presqu’ile de Quiberon, à l’ouest la Côte Sauvage s’étend sur 8 kilomètres.

Rien que l’Océan Atlantique.

En face l’Amérique.
 

Morbihan - La Côte Sauvage
Morbihan - La Côte Sauvage
Morbihan - La Côte Sauvage
Morbihan - La Côte Sauvage
Morbihan - La Côte Sauvage
Morbihan - La Côte Sauvage
Morbihan - La Côte Sauvage
Morbihan - La Côte Sauvage
Morbihan - La Côte Sauvage
Morbihan - La Côte Sauvage

Publié dans AILLEURS

Partager cet article

Repost 0

LE MORBIHAN - Carnac – Les alignements mégalithiques.

Publié le par Bernard K

Voici ce qu’écrit Gustave Flaubert, l’auteur de « Madame Bovary », dans la relation de son voyage en Bretagne, parût sous le titre « Par les champs et par les grèves » :

« Voilà donc ce fameux champs de Carnac qui a fait écrire plus de sottises qu'il n'a de cailloux; il est vrai qu'on ne rencontre pas tous les jours des promenades aussi rocailleuses. Mais, malgré notre penchant naturel à tout admirer, nous ne vîmes qu'une facétie robuste, laissée là par un âge inconnu pour exerciter l'esprit des antiquaires et stupéfier les voyageurs. On ouvre, devant des yeux naïfs et, tout en trouvant que c'est peu commun, on s'avoue cependant que ce n'est pas beau. Nous comprîmes donc parfaitement l'ironie de ces granits qui, depuis les druides, rient dans leurs barbes de lichens verts à voir tous les imbéciles qui viennent les visiter. […] Pour en revenir aux pierres de Carnac ou plutôt les quitter […] que si l'on me demande, quelle est ma conjecture sur les pierres de Carnac, car tout le monde a la sienne j'émettrai une opinion irréfutable, irréfragable, irrésistible, une opinion qui ferait reculer les tentes de M. de la Sauvagère et pâlir l'Egyptien Penhoët ; une opinion qui casserait le zodiaque de Cambry et mettrait le serpent Python en tronçons, et cette opinion la voici : les pierres de Carnac sont de grosses pierres. ».

Gustave Flaubert – Par les champs et par les grèves, Voyage en Bretagne.

 

Bon il n’aime pas, mais il en écrit une douzaine de pages.

Et c’est vrai : ce ne sont que des pierres. Dont on ne sait rien. Enfin pas grand-chose. Ces alignements remonteraient entre 4000 ans et 3500 ans avant J.C.

Pour le reste ce n’est qu’hypothèses, théories, littératures, contes et légendes fort prisés en Bretagne.

Par qui ? Pour quoi ? Comment ?

Par une population néolithique dont on ne sait rien, dont il ne reste rien, vivant dans une société hiérarchisée. Car il faut un chef qui dirige les opérations et des gens qui exécutent les travaux.

On n’en sait pas plus qu’à Lascaux en Dordogne dont les peintures sont vieilles de 17000 ans, ou de la grotte Chauvet-Pont d’Arc en Ardèche vieille de 36000 ans.

Mais à Carnac il n’y a que des pierres, et des pierres alignées.

Je ne vais pas faire un résumé de toutes les théories, cela prendrait trop de place.

Alors. Alors il ne reste qu’à se promener autour des sites (se promener entre les pierres coute 6 euros et le visiteur doit obligatoirement suivre une visite guidée). Se promener autour des sites, de l’autre côté des barrières est gratuit et on en voit autant.

Les alignements du Kermario font 1200 mètres de long sur 100 mètres de large et compte 1029 menhirs. Les alignements du Ménec fait 1165 mètres de long sur 100 mètres de large pour 1099 menhirs. Ceux de Kerlescan font 350 mètres de long et on peut y voir 579 menhirs.

Les alignements de Carnac sont gérés par le Centre des Monuments Nationaux. Comme l’Abbaye du Mont Saint-Michel, le château d’Azay le Rideau, l’Arc de Triomphe, la Basilique Cathédrale de Saint-Denis. Environ une centaine de monuments.

 

LE MORBIHAN - Carnac – Les alignements mégalithiques.
LE MORBIHAN - Carnac – Les alignements mégalithiques.
LE MORBIHAN - Carnac – Les alignements mégalithiques.
LE MORBIHAN - Carnac – Les alignements mégalithiques.
LE MORBIHAN - Carnac – Les alignements mégalithiques.
LE MORBIHAN - Carnac – Les alignements mégalithiques.

Publié dans AILLEURS

Partager cet article

Repost 0

Morbihan - Sainte Anne d’Auray

Publié le par Bernard K


Sainte Anne est l'épouse de saint Joachim, mère de la sainte Vierge Marie, donc elle était la grand-mère de Jésus. Les noms de parents n’apparaissent pas dans les Evangiles. Le plus ancien document qui en parle est le «Protévangile de Jacques», évangile apocryphe.

On appelle évangile apocryphe un écrit considéré comme non authentique par les autorités religieuses. Et donc non retenu dans le Nouveau Testament.

En Bretagne, le culte de sainte Anne, est lié à la première évangélisation de l'Armorique, aux 7ème et 8ème siècles. Le diocèse de Vannes fête Sainte Anne au moins depuis le début du 15ème siècle. Le Pape Grégoire XIII a étendu cette fête à toute l'Eglise latine en 1584.

Sainte Anne est donc devenue patronne de la Bretagne. Presque toutes les églises bretonnes ont leurs statues de sainte Anne et bon nombre de chapelles, de villages et de lieux-dits sont placés sous son nom.

Les Bretons, au fil des siècles, ont instaurés de nombreux pardons dont le plus important est celui de Sainte-Anne d'Auray. En Bretagne on appelle « pardon » un pèlerinage qui commence par une messe, suivi par une procession en extérieur où sont présentées les reliques du Saint et les bannières du lieu et des paroisses environnantes.

Dans le petit village de Keranna (qui peut signifier « village d’Anne ») , Sainte Anne apparait à Yvon Nicolazic, un laboureur, à partir de 1623. Très vite les premiers pèlerins arrivent. En 1625 Yvon Nicolazic découvre une statue antique de la Sainte sur les lieus d’une ancienne chapelle. Une chapelle est construite en 1630. La basilique actuelle date de 1872. En effet devant la ferveur du pèlerinage et du nombre de pèlerins la chapelle était devenue trop petite.

Le pardon a lieu le 25 et 26 juillet.

Le sanctuaire est composé de la Basilique, du cloitre, de la chapelle de l’immaculée, de la fontaine, de la « Scala Sancta », de l’oratoire, du Mémorial, de l’espace Jean-Paul II, de la stèle des marins et de la croix de Jérusalem et de la maison de Yvon Nicolazic.

Morbihan - Sainte Anne d’Auray

La Basilique

« Dieu veut que je sois honorée ici » a dit Sainte Anne, en breton bien sûr, la seule langue que le laboureur connaissait. « Dans la pièce de terre appelée le Bocenno, il y a eu autrefois, même avant qu’il n’y eût aucun village, une chapelle dédiée en mon nom. Il y a 924 ans et 6 mois qu’elle est ruinée. Je désire qu’elle soit rebâtie au plus tôt. »

La basilique actuelle est de style néo-gothique. Elle abrite le tombeau d'Yvon Nicolazic (1591-1645).

La tour a une hauteur de 75 mètres.

Morbihan - Sainte Anne d’Auray
Morbihan - Sainte Anne d’Auray
Sur la façade la statue d’Yves Nicolazic

Sur la façade la statue d’Yves Nicolazic

Morbihan - Sainte Anne d’Auray
En entrant sur la droite dans la chapelle se trouve  le tombeau d’Yves Nicolazic

En entrant sur la droite dans la chapelle se trouve le tombeau d’Yves Nicolazic

Autour du maître-autel, les statues des quatre évangélistes saint Matthieu, saint Marc, saint Luc et saint Jean.

Autour du maître-autel, les statues des quatre évangélistes saint Matthieu, saint Marc, saint Luc et saint Jean.

La statue de Saint Joseph

La statue de Saint Joseph

La statue de Saint Joachim (le père de Marie)

La statue de Saint Joachim (le père de Marie)

Saint Pierre

Saint Pierre

Dans le transept droit l'autel de la Dévotion avec une statue de Sainte Anne.

Dans le transept droit l'autel de la Dévotion avec une statue de Sainte Anne.

Dans le transept gauche l'autel de la Sainte Vierge
Dans le transept gauche l'autel de la Sainte Vierge

Dans le transept gauche l'autel de la Sainte Vierge

Le 20 septembre 1996 le Pape Jean-Paul II est venu prier à Sainte Anne.
Le 20 septembre 1996 le Pape Jean-Paul II est venu prier à Sainte Anne.

Le 20 septembre 1996 le Pape Jean-Paul II est venu prier à Sainte Anne.

Morbihan - Sainte Anne d’AurayMorbihan - Sainte Anne d’Auray
Morbihan - Sainte Anne d’AurayMorbihan - Sainte Anne d’Auray
Morbihan - Sainte Anne d’AurayMorbihan - Sainte Anne d’Auray
Morbihan - Sainte Anne d’AurayMorbihan - Sainte Anne d’Auray

Scala Santa

La Scala Sancta (" Escalier Saint ") date de 1662 ; elle a été construite par les Carmes pour faciliter de déroulement des cérémonies religieuses.

Elle a été réaménagée en 1870. La Scala Sancta est l’escalier du prétoire de Jérusalem gravi par Jésus lors de son jugement par Ponce Pilate qui décida de sa crucifixion. La tradition veut que les pèlerins gravissent ses marches à genoux en priant et en méditant sur la Passion du Seigneur.

Vu l’état dans lequel est l’escalier : du gravier sur les marches et des crottes d’oiseaux, je ne suis pas sûr qu’il serve encore beaucoup.
 

Morbihan - Sainte Anne d’AurayMorbihan - Sainte Anne d’Auray

Il y a d'autres Scala Sancta dans le monde.

La Scala Sancta la plus connue est celle qui se trouve en face à la Basilique San Giovanni in Laterano à Rome.

Scala Santa San Giovanni in Laterano – Rome (photo prise en mai 2013)

Scala Santa San Giovanni in Laterano – Rome (photo prise en mai 2013)

Le Mémorial

Le Mémorial est un monument aux morts dédié aux 240000 bretons morts pendant la Première Guerre Mondiale 1914 -1918. Il a été édifié entre 1922 et 1932.
 

Morbihan - Sainte Anne d’Auray

Autour de la place du Mémorial les murs sont gravés de 8000 noms de soldats.

Morbihan - Sainte Anne d’Auray

Le Mémorial a été construit à la suite à d’une souscription dans les cinq diocèses de Bretagne : Nantes, Vannes, Rennes, Quimper et Saint-Brieuc - Tréguier.

Il n’y a aucune dépouille de soldat dans ce Mémorial. C’est un monument aux morts comme il y en a dans toutes les communes de France.

Morbihan - Sainte Anne d’AurayMorbihan - Sainte Anne d’Auray

Dans la crypte on trouve les cinq chapelles des cinq diocèses.

Morbihan - Sainte Anne d’Auray
Morbihan - Sainte Anne d’AurayMorbihan - Sainte Anne d’Auray
Morbihan - Sainte Anne d’Auray

La stèle des marins
 

Morbihan - Sainte Anne d’Auray
Morbihan - Sainte Anne d’Auray

La stèle des marins a été édifiée en 1999.

La colonne est surmontée de deux statues représentant Sainte Anne et Marie. La stèle est dédiée aux marins disparus en mer.

La Croix de Jérusalem

A quelques pas de la stèle des marins se trouve la Croix de Jérusalem. Elle fut portée par les pèlerins bretons à Jérusalem en 1885.

Morbihan - Sainte Anne d’Auray

Ne m’en demandez pas plus, je n’ai pas trouvé d’autres informations sur cette Croix.

La Statue

Cette statue monumentale dans le parc du sanctuaire montre Sainte Anne faisant lire la Bible à sa fille Marie. Cette statue était au sommet de la tour de 1874 à 1972. Elle avait été frappée par la foudre en 1939 et commençait à représenter un danger. Elle pèse 12.5 tonnes et mesure 5.64 mètres de haut.

Morbihan - Sainte Anne d’Auray
Morbihan - Sainte Anne d’Auray

La Fontaine

La Fontaine est le lieu de la première apparition de Sainte Anne à Yvon Nicolazic, en 1623. Elle a été construite en 1660 et réaménagée en 1898.

Le piédestal se dresse au-dessus de trois vasques : il est dominé par la statue de sainte Anne avec la Vierge Marie.

La statue est la seule, sur tout le sanctuaire, qui représente Marie montrant sa mère. Comme pour mettre Sainte Anne à l'honneur en ce lieu où elle apparut pour la première fois.

Morbihan - Sainte Anne d’Auray
Morbihan - Sainte Anne d’Auray
Morbihan - Sainte Anne d’Auray

Le Cloître

Le cloître des Carmes a été construit entre 1638 et 1642) Il a été restauré en 1860 et en 1994. Les Carmes ont assurés l’accueil des pèlerins dès 1628. Les Carmes vont conduire la prière, célébrer la messe, et confesser les pèlerins.

Ce cloître possède deux étages. L'étage supérieur était jadis réservé aux Carmes.

Morbihan - Sainte Anne d’Auray
Morbihan - Sainte Anne d’AurayMorbihan - Sainte Anne d’Auray
Morbihan - Sainte Anne d’AurayMorbihan - Sainte Anne d’Auray

La Chapelle de l'Immaculée

Située au fond du cloître, la Chapelle de l'Immaculée construite vers 1890
 

Morbihan - Sainte Anne d’Auray

Les Bannières

Morbihan - Sainte Anne d’AurayMorbihan - Sainte Anne d’AurayMorbihan - Sainte Anne d’Auray
Morbihan - Sainte Anne d’AurayMorbihan - Sainte Anne d’Auray
Morbihan - Sainte Anne d’AurayMorbihan - Sainte Anne d’Auray
Morbihan - Sainte Anne d’AurayMorbihan - Sainte Anne d’Auray

Photos © Bernard K.

Publié dans AILLEURS

Partager cet article

Repost 0

LE MORBIHAN

Publié le par Bernard K


Le Morbihan est un des quatre départements de la région Bretagne avec les Côtes d’Armor, le Finistère, l’Ille-et-Vilaine, sans oublier la Loire Atlantique qui est en Bretagne. Morbihan signifie en breton « petite mer » : « mor » signifie « mer » et « bihan » signifie « petit », la « petite mer » étant le golfe.

Dans le Morbihan autrefois on parlait breton dans la partie occidentale et gallo (une sorte d’ancien français) dans sa partie orientale.

La préfecture en est Vannes.

Le Morbihan est connu pour les Mégalithes en particulier à Carnac, pour La Trinité-sur-Mer qui a été un des lieux les plus importants pour les voiliers se préparant pour les grandes courses au large. Pour Sainte-Anne d'Auray, premier lieu de pèlerinage breton. Et bien sûr pour le Golfe cette petite mer intérieure parsemée d’iles et d’ilots. Egalement pour Lorient (son port de pêche et son port militaire, et son Festival Inter Celtique qui a lieu début aout et qui cette année a fêté son 46ème anniversaire), pour Rochefort en Terre qui a été élu cette année « Le Village préféré des Français » sur France 2, pour Belle-Île-en-Mer si chère à Laurent Voulzy.

LE MORBIHAN
LE MORBIHAN
LE MORBIHAN
LE MORBIHAN
LE MORBIHAN
LE MORBIHAN
LE MORBIHAN

Publié dans AILLEURS

Partager cet article

Repost 0