Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

11 articles avec musiques

Diana Damrau - Philharmonie de Paris.

Publié le par Bernard K

Photo : Jürgen Frank (site Diana Damrau)

Photo : Jürgen Frank (site Diana Damrau)

Mardi 3 octobre la cantatrice soprano allemande Diana Damrau a donné un magnifique récital à la Philharmonie de Paris.

Toutefois j’ai un peu regretté cette alternance chant - orchestre (interprétant des ouvertures d’opéras).  J’aurais voulu entendre plus la voix de  Diana Damrau et un peu moins entendre l’orchestre.

Mais j’ai quand même passé une bonne soirée. Diana Damrau est une très grande soprano, pleine de bonne humeur et  d’enthousiasme. De plus elle a une diction presque parfaite dans les textes en français.

Diana Damrau est une des cantatrices qui a participé au concert du 14 juillet 2017 sous la Tour Eiffel.

Diana Damrau était accompagnée par l’Orchestre National de Lille sous la direction de Lukazs Borowicz.

Publié dans MUSIQUES

Partager cet article

Repost 0

Ce week-end à La Philharmonie de Paris

Publié le par Bernard K

Ce week-end le Berliner Philharmoniker (L'Orchestre Philharmonique de Berlin)  ouvrait la nouvelle saison musicale à la Philharmonie de Paris.

Samedi soir l’orchestre dirigé par  Sir Simon Rattle nous a interprété deux symphonies de Dmitri Chostakovitch (1906 – 1975) : la symphonie n° 1, en fa mineur, op. 10 et la dernière symphonie du compositeur russe la symphonie n° 15 en la majeur, op. 141.

 

Dimanche l’orchestre interprétait une œuvre du compositeur autrichien Georg Friedrich Haas (né en 1953). Une commande du Berliner Philharmoniker.

Puis il nous offrait une magnifique interprétation  de l’oratorio de Joseph Haydn (1732 – 1806) « Die Schöpfung, Hob. XXI:2 » (La Création) : un oratorio pour soprano, ténor, basse chœur mixte et orchestre. Avec Elsa Dreisig, Mark Padmore, Florian Boesch, et le chœur Accentus.

Sir Simon Rattle et le Berliner Philharmoniker - Photographie © Philharmonie de Paris

Sir Simon Rattle et le Berliner Philharmoniker - Photographie © Philharmonie de Paris

Publié dans MUSIQUES

Partager cet article

Repost 0

Ella Fitzgerald

Publié le par Bernard K

Le 25 avril on fêtera le 100ème anniversaire de la naissance d’Ella Fitzgerald. Ella Fitzgerald était une chanteuse de jazz. Une des trois plus grandes avec Billie Holiday et Sarah Vaughan.

Elle commence à chanter très jeune et à l’âge de 16 ans elle participe à Amateur Night show à l’Apollo Theater de Harlem à New-York, un des grands temples de la musique noire américaine, où elle remporte un premier prix. Elle se fait remarquer par Chick Webb un batteur et chef d’orchestre qui l’engage dans son orchestre. A la mort de celui-ci en 1939 elle reprend la direction de l’orchestre qui devient Ella Fitzgerald and Her Famous Orchestra ».

A partir de 1941 elle commence sa carrière solo. Tour en continuant à travailler avec d’autres grands du jazz. Elle a chanté avec les orchestres de Count Basie, de Duke Ellington, de Dizzy Gillespie.

Elle a enregistré trois disques avec Louis Armstrong.

Elle a également chanté avec Franck Sinatra pour une série of concerts au Caesars Palace de Las Vegas. Hélas ils n’ont jamais enregistré d’album ensemble.

Son dernier concert eu lieu en 1991 au Carnegie Hall de New York où elle y chantait pour la vingt-sixième fois.

Publié dans MUSIQUES

Partager cet article

Repost 0

Musique – Jazz

Publié le par Bernard K

Pour celles et ceux qui aiment le jazz :

Musique – Jazz

La chanteuse et pianiste de jazz Diana Krall a annoncé le mois dernier la sortie le 5 mai 2017 de son nouvel album « Turn Up the Quiet ».

Diana Krall sera à Paris à l’Olympia le 7 et le 8 octobre.

Musique – Jazz

Autre sortie d’album jazz celui de la chanteuse et pianiste brésilienne Eliane Elias, prévu le 24 mars et intitulé « Dance of Time ».

 

On peut déjà écouter des extraits de leurs disques sur les plateformes musicales. Bien sûr deux styles totalement différents : très jazzy pour la Canadienne, et brésilien pour … la Brésilienne.

Publié dans MUSIQUES

Partager cet article

Repost 0

Philharmonie de Paris – vendredi 25 novembre 2016

Publié le par Bernard K

Vendredi 25 novembre 2016, à la Philharmonie de Paris.

René Jacobs dirigeait « Harmoniemesse » de Joseph Haydn, et « Requiem » de             Wolfgang Amadeus Mozart.

Freiburger Barockorchester ,  Rias Kammerchor , Sophie Karthäuser, Marie-Claude Chappuis, Maximilian Schmitt, Johannes Weisser

 

Sur Wolfgang Amadeus Mozart (1756 – 1791) tout a été dit, tout a été écrit, au point que l’on ne sait plus très bien ce qui est réalité ou légende. L’enfant prodige présenté à toutes les cours d’Europe ; le virtuose du violon et du piano ; le prolifique compositeur de génie (plus de 600 œuvres répertoriées) ; son caractère difficile, enfantin ; sa mort que certains ont qualifié de mystérieuse, l’assassinat a même été évoqué. Et la pièce de théâtre « Amadeus » de Peter Shaffer, adaptée au cinéma par Milos Forman a participé à cette légende. Sans oublier « Mozart l’Opéra Rock » où d’après ce que j’ai pu comprendre il y a si peu de musique de Mozart, lui qui a composé des sonates pour un ou deux instruments, des trios, des quatuors, des quintettes, des concertos pour divers instruments, des symphonies, des messes, un requiem et bien  sûr des opéras (pas rock), lui qui a composé pour une ou plusieurs voix, pour le violon ou le piano bien sûr mais également pour l’alto, pour la clarinette, pour le hautbois, pour la flûte, pour le cor, pour basson, pour la harpe, pour l’orgue.

Le « Requiem en ré mineur, K. 626, »  fait lui aussi partie de la légende. L’œuvre est une œuvre de commande passée par des intermédiaires anonymes. Il s’agissait en fait d’une commande du Comte Walsegg pour les funérailles de son épouse. Il a  même été écrit que Mozart composait son propre Requiem. A sa mort le 5 décembre 1791  Mozart n’avait écrit que le Requiem et le Kyrie, au début de l’œuvre. Et écrit des parties et des esquisses pour d’autres pièces. On ne sait pas avec exactitude quel fut l’apport  de  Joseph Leopold Eybler, un ami de Mozart, et surtout celui de Franz Xaver Süßmayr qui fut l’assistant de Mozart. Tous deux ont poursuivi et achevé l’écriture du Requiem, à la demande de Constance la femme de Mozart un peu rapidement disent certains car Constance Mozart avait un besoin pressant d’agent, et voulait donc vendre à un éditeur.

A Paris,  Eglise Saint-Eustache, juste à côté du Forum des Halles, dans la chapelle Sainte Cécile on peut voir une plaque commémorative dédiée à Anna Maria Walburga Pertl la femme de Léopold Mozart la maman de Wolfgang Amadeus Mozart qui mourut à Paris en 1778. Mozart au service du prince-archevêque Colloredo n’acceptait plus les contraintes musicales que lui imposait son employeur, il décida de quitter Salzbourg avec sa mère et parcourt une partie de l’Europe à la recherche d’un nouvel emploi. Nous ne sommes plus dans cette période d’enfant prodige, où le petit Wolfgang parcourait l’Europe avec son père et sa sœur.  Ils arrivent à Paris en 1778. Madame Mozart tombe malade et meurt. Après la mort de sa mère Mozart retourne à Salzbourg.

Publié dans MUSIQUES

Partager cet article

Repost 0

Philharmonie de Paris – vendredi 11 novembre 2016

Publié le par Bernard K

Hier soir à la Philharmonie de Paris, Sir John Eliot Gardiner dirigeait l’Orchestre Révolutionnaire et Romantique.

Au programme :

Johannes Brahms : Sérénade n° 2, en la majeur, op. 16

Ludwig van Beethoven : Concerto n° 4, en sol majeur, pour piano et orchestre, op. 58 (avec Kristian Bezuidenhout au piano-forte)

Franz Schubert : Symphonie n° 5, en si bémol majeur, pour orchestre , D 485

Publié dans MUSIQUES

Partager cet article

Repost 0

Leonard Cohen

Publié le par Bernard K

Leonard Cohen

1934 – 2016.

Si vous ne connaissait pas sa voix rauque, allez sur « youtube »

« Suzanne » - « So long, Marianne » –   « Dance me to the end of love »  -   « Everybody knows »  - « Hallelujah »

Sont les plus connues.

 

Et si vous connaissait, si vous aimez allez le réécouter.

Publié dans MUSIQUES

Partager cet article

Repost 0

Norah Jones - Day Breaks

Publié le par Bernard K

La troisième des chanteuses que j’aime et qui vient de sortir, elle aussi, son nouvel album appelé « Day Breaks » est Norah Jones.

Norah Jones,  née en 1979 à New-York, elle est la fille du sitariste indien Ravi Shankar (qui influença certains musiciens de rock dont le Beatles George Harrison). Elle est donc la demi-sœur de la sitariste Anoushka Shankar.

Mais Norah Jones n’a rien à voir avec l’Inde. C’est à la fois folk et jazz. Sur ce disque elle joue également du piano.

D’ailleurs elle joue avec le saxophoniste Wayne Shorter, qui a été l’un des fondateurs du groupe de jazz-fusion Weather Report, il fut aussi l’un des saxophonistes du trompettiste  Miles Davis (pour les amateurs de jazz). Vous pourrez l’entendre sur trois des titres.

Bon ! Je n’aime pas tout le disque mais il y a quand même de bonnes choses. En particulier les morceaux avec Wayne Shorter.

Norah Jones a aussi participé à un groupe dénommé The Little Willies, à la musique plus country.

Norah Jones - Day Breaks

Publié dans MUSIQUES

Partager cet article

Repost 0

Madeleine Peyroux - Secular Hymns

Publié le par Bernard K

Une autre chanteuse que j’aime bien a sorti en septembre son nouvel album, il s’agit de Madeleine Peyroux.

Madeleine Peyroux est née en 1974 en Géorgie, mais là il s’agit de la Géorgie aux U.S.A. dans le sud-est du pays. Son premier disque « Dreamland » m’avait été ramené des Etats-Unis. Madeleine Peyroux était encore inconnue en France. Et tout de suite j’avais accroché à cette voix  qui semble un peu enrouée, une voix fait penser à la grande chanteuse de jazz  Billie Holiday (pour les amateurs de jazz).

Son dernier album s’appelle « Secular Hymns », il est classé chez les disquaires ou sur iTunes au rayon Jazz. Mais ne vous laissez pas troubler par ce classement, c’est tantôt du blues, tantôt du folk. Bref c’est inclassable.

Elle joue en trio (deux guitares et une contrebasse, Madeleine Peyroux est également guitariste).

Madeleine Peyroux a vécu à Paris pendant quelques années et elle a chanté dans les rues.

Moi je suis très fan….

Madeleine Peyroux - Secular Hymns

Publié dans MUSIQUES

Partager cet article

Repost 0

Katie Melua – In Winter

Publié le par Bernard K

Katie Melua – In Winter

La chanteuse britannique née en Georgie (alors encore République socialiste soviétique de Géorgie) en 1984, vient de sortir son nouvel et très beau album intitulé « in winter ».  Elle est accompagnée sur plusieurs des chansons par le Gori Women’s Choir. Gori est une ville dans le centre de la Géorgie.

Katie Melua s’était fait connaitre dès ses premiers albums « Call Off the Search » sorti en 2003 et « Piece by Piece) » sorti en  et sur lequel il y avait la chanson « Nine Million Bicycles ».

La voix calme de Katie Melua, le chœur féminin, cela fait un très bel album de chansons autour du thème de l’hiver et de Noel.

Publié dans MUSIQUES

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>